/ MAI  > JUILLET . 2021 /  
 
 
DIMANCHES GRAPHIQUES .   +/-8/14 ans
9h30-17h  .
 
dimanche 9 mai.  021 (dé-localisé) / dimanche 6 juin.  021
 
 

 - T’as vu ?
- Quoi ?
- Ben, t’as pas vu ?
- Si j’ai vu mais peut-être pas ce que tu as vu.
- Ah, mais c’est pas grave ça rendra encore plus riche nos points de vue !
Pendant un cycle de 4 rdv d’une journée, nous proposons à 6 enfants/adolescents, de venir réaliser un parcours graphique, autour d’œuvres à découvrir et à inventer. Une entrée dans la pratique des arts plastiques par l’observation sensible, l’éclosion de mots et d’idées, l’approche de techniques diverses, et la réalisation de formes/dessins/objets/images de création propres à soi.

// déroulé . temps de visite 
/  temps d’observation /  temps de réflexions sensibles /  temps de rêves  /  temps autour d’une technique  /  temps d’invention   /  temps de confection créative  /  temps de regards / petit encas le matin /  pause le midi  / goûter l’apm    
                         

//tarifs 
160€  le cycle (40€ la journée) /
140€ Fratries + Parrainage d’une copine/copain 
+ 5€ d’adhésion
+5€  / par midi si les enfants restent à LIEUES avec leur pique-nique
inscription et information / via lieu.32.ma@gmail.com  
 
//avec jeanne vallauri
jeanne vallauri .  interprète-danseuse dès son plus jeune âge,  stimulée également par les arts plastiques dont la photo qu’elle a entre autres traversé durant son parcours aux Beaux-Arts. Elle mène en parallèle de ses collaborations chorégraphiques avec G. Appaix, Ex Nihilo, M. Marin, P. Ménard, B. Valour, les Dromeshko, J. Galí... diverses actions pédagogiques et de sensibilisation artistique dans diverses structures, dont lieues qu’elle co-élabore et à publier Signalétique orchestique aux éditions Quadrille (collection dançer au sein de laquelle elle participe activement).
 

 °
 
 
CRÉER BRUT /
JUSQU'AU BOUT DES ONGLES
 
grand WE . Ouverts aux professionnels et semi-pro 
(selon la situation sanitaire qui sera en vigueur, ouverture plus large)
 

avec CATHERINE CONTOUR    
21 > 24 MAI 2021
vendredi 21 mai 19h - 21h
samedi 22 et dimanche 23 mai 10h – 18h /
et lundi 24 mai 10h – 17h
COMPLET
 
Un long week-end pour aborder et développer l’outil hypnotique pour la création avec une introduction au travail chorégraphique de Catherine Contour depuis les ongles.
Des parcelles du corps à la texture et aux emplacements si spécifiques, outils aux usages nombreux, objet de beaucoup d’attention (et de créativité), qui concentrent de multiples possibilités à explorer.

 

 
..
 
1 . Soirée rencontre-projection-écoute le 21 mai à 19h 
en présence de Catherine Contour et … 
sur réservation . via lieu.32.ma@gmail.com
 

Une soirée pour en savoir plus sur la démarche de Catherine Contour :
. en écoutant les témoignages de danseurs de Danser brut
. en visionnant le film “Une plage en Chartreuse – Suites japonaises” (création juin 2019)
. en découvrant le nouveau livre “Danser sa vie avec l’outil hypnotique”, 369 éditions (décembre 2019)

https://www.369editions.com/danser-sa-vie-avec-loutil-hypnotique

et enfin une plongée avec Catherine Contour Créer avec l’outil hypnotique éditions Naïca (juin 2017)
 
 
...
 
COMPLET

2 .  Pratique/exploration sur inscription
CRÉER BRUT / JUSQU’AU BOUT DES ONGLES .
o
uverts aux professionnels et semi-pro
(et selon la situation sanitaire qui sera en vigueur, ouverture plus large)
 
// tarifs  
135€ du 22 au 24 mai
+ 5 euros adhésion à Mâ
 
// inscription via lieu.32.ma@gmail.com
avec arrhes de 50€ 
 
 

 
Notions clés. La présence, l’axe et la relation au sol, la gravité, le temps, les strates du corps, la mise en mouvement de l’imagination, les résonances, le jeu et l’humour, les émotions et les saisons, les mémoires du corps, les devenirs (devenir-animal, -végétal, -minéral…), les chimères, les relations, le geste dans sa résonance politique et poétique…


Danser brut  . Catherine Contour développe un travail singulier du corps à partir de l’expérience des mouvements dits “non-volontaires” activés par un accompagnement spécifique basé sur une approche énergétique de l’hypnose ericksoniuenne. Cette approche convoque un corps amplifié, archaïque et subtil en résonance avec les lieux et le déploiement de danses qu’elle qualifie de Danser brut

 
// Catherine Contour . Avec une double formation en danse contemporaine et en scénographie (École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris), Catherine Contour se présente comme une chorégraphe-exploratrice. Son approche du corps et de la chorégraphie articule de façon singulière ses savoirs et expériences issus de la danse contemporaine, de différentes pratiques énergétiques et somatiques et des arts plastiques. À partir de son exploration des possibilités artistiques et pédagogiques de l’hypnose, initiée en 2000, elle élabore un outil et des procédures qu’elle utilise pour créer et enseigner. Depuis 2018, avec le soutien de la DRAC Auvergne-Rhône Alpes et différents partenaires, un groupe d’artistes et d’enseignants-chercheurs s’est constitué pour poursuivre cette exploration et créer des pièces chorégraphiques situées intitulées Danser brut. Très impliquée dans la question de la transmission en art, elle est invitée dans des contextes variés et accompagne des artistes de toutes générations dans différents champs
 
 
° 
 

/ JUIN 2021 /
 
LA PETITE GRANDE TÊTE .   3/5 ans
WEEK-END ENFANTS 2021
19 > 20 JUIN. 021 . 9h30-12h
(report du stage de fév.)
selon la situation sanitaire qui sera en vigueur

COMPLET


COMPLET


- C’est ta tête qui fait danser tes pieds ?
- Non, ce sont mes pieds qui font bouger ma tête, regarde !

- Ah oui, surtout quand tes pieds sont à la place de ta tête !

Tête dans les nuages ou tête en bas, en tête à tête viens danser avec tes yeux derrière la tête, et même rêver que tu changes de tête, pour peut-être te transformer en ton animal préféré.Et puis se re-connaître derrière nos nouveaux visages et nos mille-têtes. Pendant 2 grandes matinées, plongeons ensemble la tête la première dans cet univers où nous n’en ferons qu’à notre tête !

 
// déroulé type des matinées . 9h30-12h

accueil
. petits jeux perceptifs . temps de corps . intermède . temps d'exploration graphique, créatif et corporel.  * pour le temps du midi (12h-13h) possibilité de manger sur place en ayant amené son déjeuner.  
 
// avec 
b. valour .  interprète-danseuse formée au CNSMD, a travaillé aux côtés de différents artistes (Cie Deschamps et Makeïeff, Death by glitter, Thomas Hicks...) mène ses propres recherches d’écriture et un travail pédagogique auprès d’enfants (Art enfance et langage, CCN de Rillieux, CRR, Centre Romans Ferrari, CND, ...) et de danseurs (Égypte/Alexandrie). Co-élabore Lieues et collection dançer (projet éditorial éd. Quadrille - croisant danse et graphisme)
 
et 
j. vallauri.  interprète-danseuse dès son plus jeune âge, stimulée également par les arts plastiques dont la photo. Mène en parallèle de ses collaborations avec G. Appaix, Ex Nihilo, M. Marin, P. Ménard, B. Valour et J. Galí... diverses actions pédagogiques et de sensibilisation artistique dans diverses structures, dont Lieues qu’elle co-élabore et réalise au sein de collection dançer Signalétique orchestique, mais aussi accompagne le projet d'édition.
 

 
 
/ ACCUEIL fin juin 2021 /
sous réserve des conditions sanitaires en vigueur  
 
 
SE FONDRE DANS LA MATIÈRE
JUSQU'AU BOUT DES ONGLES 
CORPS / OBJET / IMAGINAIRE .

recherche corporelle 'Body Weather' 
avec Ephia Gburek   
selon la situation sanitaire qui sera en vigueur
ouverture aux professionnels et plus largement 
 
/ inscriptions : 0626310058  djalmaprisci@hotmail.com 

25 > 27 JUIN 2021 .
du 10h à 17h
 

 
Par des aller-retours entre notre intériorité et le monde qui nous entoure, nous élaborons une pratique de danse qui relie l'écoute haptique et l’imaginaire. Jeux perceptifs, étirements temporels, corps-poétiques en mouvement nous invitent à délaisser notre corps quotidien.

Étirer nos terminaisons nerveuses au-delà de l’enveloppe corporelle pour dissoudre les frontières. Tenter de ressentir à travers le corps de l’autre et entrer dans son expérience : un acte primaire d’écoute et d’empathie. Changer de perspective comme changer de peau. Perdre ses repères personnels puis humains. Se confondre puis se fondre dans la matière (fumée, avalanche, vrombissement de machine). Et cette confusion délicieuse entre la matière et nos êtres, nous guide, nous déboussole, nous invite à oublier nos certitudes. Notre danse sera un acte de métamorphoses.

Ce stage s’adresse aux danseurs, comédiens, plasticiens et tous ceux pour qui la poésie du corps touche à leur art. Ephia Gburek partage ses interrogations corporelles sur la conscience, la présence et l'écoute, les modes de communication non-verbale, les rapports entre le corps et l'objet, le corps et la matière. Elle chemine avec le groupe vers une ouverture insoupçonnée de la perception et de l'imaginaire, vers une écriture corporelle par état de présence.

Un échauffement intensif en cercle ouvre nos portes et nous relie : au lieu, au groupe, à nos sensations, à la respiration et à la voix. A travers ce rituel d'accordage, nous éveillons la chair et les articulations autant que l'imaginaire. Nous jouons avec l'élasticité du temps et les possibilités de créer une conscience collective. Puis la pratique se poursuit avec des explorations suivant des consignes précises, seul, avec partenaire ou en groupe. Ces expériences dansées sont guidées par un langage poétique qui transforme notre physicalité, par un rapport particulier au toucher, ou bien en explorant notre lien à l'objet ou à l'environnement.
 
 
Ephia Gburek  . Bachelor of Arts en danse contemporaine de Columbia University à New York City ‘98, Ephia s’immerge dans le milieu de l’improvisation et les pratiques somatiques avec Nancy Stark Smith, Daniel Lepkoff, et Simone Forti. Ces expériences l’initient à la transmission de la danse par le toucher et révèle le lien profond entre les perceptions corporelles, l’imaginaire, et la qualité du mouvement. Sa curiosité pour la transe l’amène à étudier la danse au Ghana et en Indonésie. Elle recherche l’envoûtement qui permet non pas simplement de danser mais d’être dansé. Elle étudie intensivement le butoh au Japon avec Min Tanaka (Body Weather) et Kazuo Ohno et devient membre de la compagnie d’Anzu Furukawa basée à Berlin. Cette époque marque pour elle une rupture définitive avec la danse séquencée, gestuelle ou virtuose. Désormais elle s’engage dans une écriture chorégraphique par états de présence. La danse devient pour elle une pratique de la métamorphose, exigeant un autre type de technicité : une porosité qui relie intérieur et extérieur. En 2000, elle fonde Djalma Primordial Science avec le musicien expérimental Jeff Gburek ; elle focalise alors sa danse sur l’instabilité, la vulnérabilité du corps et son rapport à l’environnement. Le corps retrouve son état de matière dans la lenteur, dans l’intériorité, et l’infime. Leurs spectacles, à la fois sensibles et dérangeants se produisent aux États-Unis et en Europe entre 2000 et 2007. Depuis 2007, Ephia habite en France où elle collabore avec la Cie La Réserve, Cie Scolopendre et Morbus Théâtre. Comme enseignante elle est accueillie en France, à Bruxelles, à Tallinn, Londres, Berlin, et Copenhague. Depuis 2015  elle  organise « L'Anatomie du Sensible : au croisement de l'art et de la médecine », un temps de réflexion et recherche collective réunissant des professionnels du soin et des artistes. En 2019 elle fait une résidence artistique au Centre Médical de L'Argentière, site de rééducation post-traumatologique. Elle a été fortement marquée par les rencontres des patients sortant de longues périodes de coma et par les interactions dansées, même infimes, qui ont pu avoir lieu. Cette expérience nourrit profondément sa pratique actuelle.

Pour plus d’informations:   www.djalma.com
//

Tarif : 125 euros + 5 euros adhésion
(un acompte de 50 euros pour réserver votre place)
Date limite des inscriptions : 14/06/2021
Inscriptions : 0626310058  djalmaprisci@gmail.com
 
 
 
 °
 
/ STAGE  2021 /
 
 
DU ROBINSON JUSQU'À VENDREDI . 8/14 ans
STAGE ENFANT/ADOS JUILLET 2021
12 > 16 JUIL. 021 . 9h30-17h
(report du stage de fév 2021)
selon la situation sanitaire qui sera en vigueur  
 
 


- T’as déjà été sur une île tout seul ?
- Oui, une fois à la sortie de l’école.
- Ah bon, comment t’as fait pour revenir ?
- Eh ben, j’ai attendu qu’on soit vendredi !

Pendant une semaine, nous proposons aux enfants et adolescents de venir accoster sur l’île de Robinson, pour venir du lundi au vendredi s’aventurer à ses côtés ! Découvrir ou réinvestir ses péripéties, traverser les étapes de sa vie insulaire par la pratique du corps, des mots, du tracé, de l’image et de la mise en jeu. Et pourquoi pas s’amuser à recréer un journal vivant et poétique des expériences et mystères que notre hôte nous donne à imaginer depuis le Pacifique ? Tout en ramassant les cailloux sur lesquels sont inscrits : aventure, audace, embarcation, solitude, temps, ordre, explosion, arrivées, rencontres, terre, grotte, océan...
 
// tarif  

5 € d’adhésion à Quadrille

200 € tarif pour la semaine 
(170 € tarif réduit fratrie, parrainage d'un.e ami.e)

+ 5 € par midi si les enfants/ados restent à LIEUES 
avec leur pique-nique
 
// inscription via lieu.32.ma@gmail.com

pré-inscription jusqu’à 15 jrs avant la date du stage 
avec un dépôt ou envoi de 70 euros d’arrhes- chèque à l’ordre de Quadrille
 
// déroulé type des matinées . 9h30-17h

accueil
. jeu perceptif . temps de corps . intermède . encas . temps d'exploration réflexion . déjeuner . temps de composition . fabrication diverses ... Temps sera ouvert aux visiteurs le dernier jour du stage (dans la mesure des conditions sanitaires en vigueur)
 
// avec ml. naud . interprète-danseuse, auteur de créations scéniques et titulaire du D.E. professeur de danse. Collabore avec A. Massoni, les cies Y. Bourgeois, R/ô, Volta, ALS, PARC, Betula Lenta, Catherine Contour et Maguy Marin. Parallèlement, s’implique dans divers projets pédagogiques créatifs. Co-agit au sein du collectif de l’Association Mâ et de Lieues.

Et m. chebbah .  auteur d’objets écrits et graphiques (papier/vidéos), travaille aux côtés d’artistes du spectacle vivant (depuis + de 20 ans dont M. Marin) et au cœur d’objets éditoriaux (revues rodéo, incises,...). Mène des ateliers philo-graphiques pour adultes et enfants (lieues, Subsistances, ...). Co-élabore lieues et collection dançer (projet éditorial croisant danse et graphisme) 
 
 
 
°
 
/ REPORT - DATE EN COURS
ACCUEIL et PRATIQUE MATINALE en 2021 /
 
 
CRIR ÉCRIRE ET CRIR .  ouvert à tous
AU COEUR DE LISIÈRE* (duo de poésie performance)
avec Céline Dauvergne et Virginie Thomas  

PRATIQUE MATINALE . atelier d’écriture sous-tendu 
par le mouvement et la voix
date en cours > . 021 . 10h-12h
(report du training de mars 2021)
 
À l’occasion de leur venue à Lieues, pour travailler Lisière
duo de poésie performance, Céline Dauvergne et Virginie Thomas proposeront pendant 4 matinées, un atelier écriture sous-tendu par le mouvement et la voix.



crir écrire et crir
une semaine de pratique matinale
écrire
écrire depuis corps en mouvement, depuis sensations, imaginaires, pensées
écrire depuis là où suis, y revenir,
se faire passeur.euse, interprète de mouvements intérieurs, 
à l’extérieur, se faire peau
pratiquer le présent, creuser dedans, explorer les lisières, les passages
observer le vivant sous les doigts
prendre le prétexte
prétexter y retourner
revenir à soi
revenir à terre
écrire depuis terre
recevoir
voir à nouveau

À partir d’expériences respiratoires, vocales, de mouvement authentique, de lectures, nous écrirons parfois en même temps que nous lirons parfois en même temps que nous bougerons et partagerons nos textes lus à haute voix.
 
// tarifs  

7€ la matinée 
20€ les 4 matinées
+ 5 euros adhésion à Mâ
 
// inscription via lieu.32.ma@gmail.com

pré-inscriptions nécessaires
 
// Possibilité de voir la performance poésie Lisière  (durée 40 min)
(sur inscription et selon les consignes d’accueil sanitaires en vigueur) 
.  
>
vendredi ... 19h et samedi ... à 17h  / prix libre
 
Lisière, est une suite de conversations qui n'en font qu'une.
Une performance poésie qui ne compte que sur la parole, le corps, les performeuses et surtout, surtout rien d'autre. Que tout soit provisoire.

Deux femmes prennent la parole, la mâchent, la tirent, la tournent, la rondent. La langue fourmille autour de cette question, quel retour à la terre vivons nous?

Les deux performeuses laissent émerger leur inconscient, leurs fantasmes, leurs utopies, leurs lieux communs, leurs intimités. 
Des rêves, de l'absurde, du concret, des paysages.
Il en résulte un duo intime et drôle à la fois.

 
// Céline Dauvergne . performeuse. danseuse. chorégraphe. sonde l’idiotie et la relation du corps au langage. En creux. adaptation solo de Deborah Hay. Slang ou le bruit de la langue. jeune public. On dirait on. deux danseuses et un comédien tentent de s’organiser ensemble alors qu’ils n’ont pas le même langage. collaboration Stéphanie Moitrel. Richard Sandra. Stéphanie Auberville. Virginie Thomas. Mathias Poisson. collaborations metteurs en scène et chorégraphes. Christophe Laparra. Nicolas Giret-Famin. Carole Perdereau. Marielle Hocdet. Matthieu Cottin. Virginie Thomas. Mathias Poisson. Pierrettes dans la ville. un groupe de séniors. performances chez l’habitant. documentaire dansé. fanfare chorégrahique. éducatrice somatique par le mouvement BMC. nourrisson. performances en crèches. mouvement authentique. pratique vocale.

// Virginie Thomas .  performeuse. danseuse. interprète. chorégraphes et metteurs en scènes. Thierry Baë. Anne Lopez. Dominique Boivin. Emmanuelle Vo-dinh. Catherine Contour. David Wampach. Mark lawes. Guillaume Robert. Mathilde Monfreux. Céline Dauvergne. collaboration. le collectif le clubdes5. un collectif d’interprètes. les Vraoums. un girlsband.  la « oldshool ». un espace de partage de pratiques dont aucun.e n’est spécialiste. avec Yasmine Youcef. avec Céline Dauvergne. avec Mathias Poisson. L’Agence Touriste.  promenades urbaines. performances. ateliers. expositions. Cruche. premier solo.  éducatrice somatique par le mouvement. Mouvement Authentique. improvisation vocale. clown chamane. 

 
 °°°
 
 
 
////

   
 
à Lieues toute l'année
certains artistes et/ou praticiens 
sont accueillis en proposant leur
outils/pratiques/recherches et partages
allez sur la page du blog : 
" accueils réguliers . pratiques ouvertes "